Auteur
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Éditeur
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Sommaire
dans cet article
Rejoindre Finary
X
min
6/6/2023

Bulles Financières

Rédigé par
Mounir Laggoune
Édité par
Mounir Laggoune

Les bulles financières sont un concept important à comprendre dans le monde de la finance. Elles se réfèrent à des situations où les prix d'actifs financiers tels que les actions ou l'immobilier deviennent surévalués de manière anormale. La surévaluation des prix peut résulter d'une spéculation exagérée, d'une augmentation des flux de capitaux ou simplement d'une augmentation de la demande. Cet article vise à expliquer les bulles financières et les risques qu'elles peuvent comporter.

Comprendre les bulles financières

Définition d'une bulle financière

Une bulle financière est une situation dans laquelle les prix d’actifs financiers sont artificiellement élevés par rapport à leur valeur réelle. Les actifs peuvent être des actions, des obligations, des devises, des biens immobiliers, des matières premières et plus encore. Lorsqu’une bulle financière se produit, une frénésie d’achat se produit, souvent alimentée par l’espoir de réaliser des bénéfices importants à court terme. Les prix augmentent rapidement et dépassent souvent largement leur valeur fondamentale. Cependant, tôt ou tard, la bulle éclate et les prix chutent brusquement.

Les causes des bulles financières

Les bulles financières peuvent se produire pour de nombreuses raisons. Cela peut être dû à une augmentation de la liquidité sur le marché, souvent résultant de politiques monétaires accommodantes initiées par les banques centrales. Les bulles peuvent également être générées par une spéculation exagérée, où les investisseurs achètent des titres dans l’espoir de les revendre rapidement avec un bénéfice. Les médias peuvent également jouer un rôle en suscitant un intérêt accru pour certains actifs, ce qui entraîne une augmentation de la demande et une forte augmentation des prix.

Les différentes phases d'une bulle financière

Les bulles financières ont généralement trois phases. La première phase est la période d’accumulation, où les prix commencent à augmenter, mais pas de manière significative. Au cours de la deuxième phase, la période de spéculation, l’intérêt des investisseurs augmente et les prix augmentent rapidement. Finalement, la bulle atteint son apogée pendant la phase de panique, où la demande diminue, les ventes augmentent et les prix commencent à chuter. La panique s’installe et de nombreux investisseurs vendent avant que les prix ne chutent trop bas.

Les bulles financières ont toujours été un sujet de préoccupation pour les investisseurs et les gouvernements. De nombreuses bulles financières ont eu des conséquences désastreuses, entraînant des crises économiques majeures.

Les bulles financières historiques

La tulipomanie aux Pays-Bas

La première bulle financière documentée date du 17ème siècle aux Pays-Bas. Elle est connue sous le nom de tulipomanie. À cette époque, la demande pour les bulbes de tulipes était extrêmement élevée, entraînant une hausse fulgurante des prix. Des bulbes ont été échangés à des prix exorbitants et sont devenus un symbole de la richesse et du prestige. Cependant, la bulle finit par éclater, entraînant des pertes financières massives pour de nombreux investisseurs.

La tulipomanie est un exemple précoce d’un phénomène qui se répétera à de nombreuses reprises dans l’histoire financière. Les investisseurs sont souvent attirés par des actifs qui semblent avoir une valeur intrinsèque élevée, mais qui en réalité sont soumis à des forces du marché qui peuvent faire fluctuer leur prix de façon imprévisible. La tulipomanie a également montré comment l’effet de groupe peut amplifier les mouvements de prix, car les investisseurs ont tendance à imiter les décisions des autres investisseurs, plutôt que de se fier à leur propre jugement.

La bulle de la Compagnie des mers du Sud

Dans les années 1720, la Compagnie des mers du Sud a été créée pour investir dans le commerce des esclaves et le commerce avec les colonies. Les investisseurs ont rapidement commencé à acheter des actions alors que les prix augmentaient de manière exponentielle. Cependant, les profits de la compagnie n'ont pas été à la hauteur des attentes, et la bulle a éclaté, entraînant de lourdes pertes financières et la faillite de nombreux investisseurs.

La bulle de la Compagnie des mers du Sud est un autre exemple de la façon dont les investisseurs peuvent être entraînés dans une frénésie d'achat sans prendre en compte les fondamentaux de l'entreprise. Les investisseurs ont été séduits par la promesse de profits rapides, sans réfléchir aux risques associés à l'investissement dans une entreprise qui avait peu d'expérience dans les activités commerciales qu'elle avait l'intention de poursuivre. Cette bulle a également montré comment les investisseurs peuvent être influencés par des rumeurs et des spéculations, plutôt que par des faits concrets.

La bulle Internet des années 2000

Dans les années 2000, l'explosion d'Internet a conduit à une augmentation massive de la demande pour les entreprises technologiques. Les investisseurs ont poussé les prix des actions des entreprises liées à Internet, même si elles ne généraient pas encore de profits. Cependant, la bulle a finalement éclaté en 2001, entraînant une chute brutale des prix des actions des entreprises Internet.

La bulle Internet des années 2000 est un exemple plus récent de la façon dont les investisseurs peuvent être attirés par des entreprises qui semblent avoir un potentiel de croissance élevé, mais qui n'ont pas encore démontré leur capacité à générer des profits de manière durable. Les investisseurs ont été aveuglés par l'enthousiasme pour les nouvelles technologies, sans tenir compte des risques associés à l'investissement dans des entreprises qui étaient souvent surévaluées par rapport à leurs fondamentaux. Cette bulle a également montré comment les investisseurs peuvent être influencés par des prévisions optimistes et des projections de croissance irréalistes, plutôt que par des données financières solides.

La crise des subprimes en 2008

En 2008, une bulle immobilière massive aux États-Unis a éclaté, entraînant une crise financière mondiale. Les banques avaient prêté trop d'argent à des emprunteurs insolvables, créant une bulle immobilière insoutenable. Les prix des maisons ont finalement commencé à chuter, entraînant une baisse de la valeur des garanties que les banques avaient en leur possession. La bulle a finalement éclaté avec la faillite de Lehman Brothers, et la crise financière qui en a résulté a eu des répercussions mondiales.

La crise des subprimes en 2008 est un exemple de la façon dont les bulles financières peuvent avoir des conséquences dévastatrices pour l'économie mondiale. Les investisseurs ont été attirés par les rendements élevés offerts par les prêts hypothécaires risqués, sans tenir compte des risques associés à l'investissement dans des actifs qui étaient souvent mal évalués. Cette bulle a également montré comment les pratiques de prêt irresponsables peuvent avoir des conséquences à long terme pour les emprunteurs et les prêteurs, ainsi que pour l'économie dans son ensemble.

Les conséquences des bulles financières

L'impact sur l'économie réelle

Les bulles financières peuvent avoir un impact significatif sur l'économie réelle. Les bulles immobilières peuvent entraîner une augmentation des prix des logements, ce qui peut créer des difficultés pour les personnes à faible revenu ou pour les personnes souhaitant acheter une maison pour la première fois. Les bulles boursières peuvent avoir des répercussions sur l'emploi, car de nombreuses entreprises peuvent subir des pertes financières et licencier des employés.

Les pertes pour les investisseurs

Les bulles financières peuvent entraîner des pertes financières importantes pour les investisseurs qui achètent des actifs surévalués. Lorsque la bulle éclate, les prix des actifs chutent rapidement, laissant de nombreux investisseurs avec des pertes importantes. Les banques peuvent également subir des pertes importantes si elles ont prêté de l'argent à des investisseurs qui ne peuvent rembourser leurs prêts.

Les conséquences sociales et politiques

Les bulles financières peuvent également avoir des conséquences sociales et politiques. Les investisseurs qui ont perdu de l'argent peuvent devenir en colère et méfiants envers le gouvernement ou les institutions financières. Les bulles financières peuvent également mener à des troubles sociaux, des protestations, et dans certains cas, à des troubles civils.

Les risques associés aux bulles financières

Le risque de contagion

Les bulles financières peuvent se propager rapidement à d'autres actifs, industries et pays, entraînant une contagion. Si une bulle immobilière éclate dans un pays, elle peut entraîner une baisse de la demande pour les produits et services, et donc une baisse des prix pour les entreprises de ce pays. Cela peut déclencher une crise économique dans une économie interconnectée.

Le risque de récession économique

Les bulles financières peuvent également entraîner une récession économique lorsqu'elles éclatent. Les investisseurs qui ont perdu de l'argent peuvent devenir prudents et commencer à retirer leur argent des marchés financiers, entraînant une baisse de la demande et une baisse des prix. Lorsque cela se produit à grande échelle, cela peut déclencher une récession économique.

Le risque de crise financière systémique

Les bulles financières peuvent également déclencher une crise financière systémique. Si les banques ont investi dans des actifs surévalués, elles peuvent subir des pertes importantes, mener à des défauts de paiements et des faillites. Si de nombreuses banques sont touchées, cela peut déclencher une crise financière qui affecte les économies du monde entier.

En conclusion, les bulles financières sont des phénomènes complexes qui peuvent avoir de graves conséquences sur l'économie réelle et les investisseurs individuels. Les investisseurs doivent être conscients des risques potentiels associés aux bulles financières et prendre des mesures pour se protéger contre ces risques.

Édité par
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Rédigé par
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Mounir est le co-fondateur et CEO de Finary. Il est passionné de finances personnelles et partage ses connaissances tous les vendredis sur BFM Business dans l'émission Tout pour votre argent ainsi que deux fois par semaine sur la chaîne Youtube Finary