Auteur
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Éditeur
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Sommaire
dans cet article
Rejoindre Finary
X
min
31/7/2023

Hyperinflation

Rédigé par
Mounir Laggoune
Édité par
Mounir Laggoune

L'hyperinflation est un phénomène économique extrême caractérisé par une augmentation rapide et incontrôlée des prix. Ce phénomène se produit généralement dans un contexte de crise économique et politique, où des facteurs tels que la chute de la production, l'instabilité sociale et une forte demande de biens et de services exercent une pression à la hausse sur les prix. Découvrons ensemble dans cet article, ce qu’est l’hyperinflation, ses causes et conséquences.

Principaux points à retenir

  • L'hyperinflation se caractérise par une augmentation rapide et incontrôlée des prix dans un contexte de crise économique et politique.
  • Des exemples historiques d'hyperinflation incluent l'Allemagne après la Première Guerre mondiale et le Zimbabwe au début du 21e siècle.
  • Les conséquences de l'hyperinflation comprennent la dépréciation de la monnaie, la perte de confiance envers les institutions financières et la détérioration des conditions de vie.

Définition de l'hyperinflation

L'hyperinflation est un phénomène économique extrême où le taux d'inflation dépasse largement les niveaux habituels, se manifestant par une hausse mensuelle des prix excédant 50%. Cette inflation rapide et incontrôlée réduit le pouvoir d'achat de la monnaie. Elle est souvent causée par des politiques économiques imprudentes ou des crises majeures.

Ce processus déstabilisant d'inflation élevée peut avoir des conséquences néfastes sur l'économie d'un pays. Alors que l'inflation modérée est courante et même bénéfique pour la croissance économique, l'hyperinflation provoque des perturbations dans le système économique. Les consommateurs et les entreprises font face à des difficultés pour planifier leurs activités à long terme, car la valeur de la monnaie fluctue constamment. De plus, l'épargne des individus peut être rapidement érodée, ce qui pousse les gens à dépenser leur argent plus rapidement.

Causes de l'hyperinflation

Mauvaise gestion de politique budgétaire

L'endettement excessif et la mauvaise gestion de la politique budgétaire sont des facteurs clés de l'hyperinflation. Les gouvernements en difficulté financière pourraient être tentés d'augmenter la dépense publique, ce qui entraîne une hausse des déficits. Cela peut provoquer une perte de confiance des investisseurs et accroître l'endettement. Une situation d'endettement élevé, conjuguée à une mauvaise politique budgétaire, peut entraîner une montée en flèche des taux d'inflation et des prix, alimentant ainsi l'hyperinflation.

L'émission monétaire pour rembourser la dette

Lorsqu'un gouvernement est fortement endetté, il peut être tenté d'utiliser l'émission de monnaie pour rembourser la dette, également appelée "planche à billets". Cette émission excessive de monnaie entraîne une augmentation rapide de la masse monétaire, ce qui peut contribuer à la hausse des prix. Cependant, cette approche peut également provoquer une perte de confiance dans la monnaie et un exode des investisseurs, aggravant ainsi la situation économique et alimentant l'hyperinflation. Un exemple de cette situation est l'hyperinflation allemande où l'émission excessive de monnaie a rendu la pression fiscale négligeable et inefficaces toutes les tentatives de réforme.

Les spirales hyperinflationnistes

Les spirales hyperinflationnistes sont des situations dans lesquelles l'inflation accrue et la hausse des prix s'alimentent mutuellement, créant une spirale incontrôlable. Lorsque les taux d'inflation augmentent rapidement, les gens ont tendance à dépenser leur argent plus vite, car ils s'attendent à ce que les prix continuent d'augmenter. Cette hausse de la demande, associée à l'émission excessive de monnaie, peut transformer une crise économique en une hyperinflation généralisée. Un exemple de spirale hyperinflationniste est l'hyperinflation en Argentine, où la forte baisse de l'offre de dollars parallèles a contribué à la déstabilisation de l'économie et à une inflation galopante.

Conséquences sur l'économie de l'hyperinflation

Augmentation de la masse monétaire

L'hyperinflation est un phénomène économique caractérisé par une augmentation rapide et incontrôlée des prix des biens et services. Ce phénomène se produit généralement lorsque la masse monétaire, c'est-à-dire la quantité totale de monnaie en circulation dans une économie, augmente rapidement sans que l'offre globale de biens et services ne suive le même rythme. Cela a pour effet de diluer le pouvoir d'achat des consommateurs, provoquant une spirale inflationniste et une perte de confiance dans la monnaie fiduciaire.

Dépréciation

La dépréciation de la monnaie est une conséquence directe de l'hyperinflation. En raison de l'augmentation rapide des prix, la valeur de la monnaie diminue, et le pouvoir d'achat des consommateurs se détériore. Cette situation peut mener à une crise économique, car les actifs tels que l'immobilier, les matières premières et les devises étrangères deviennent plus attrayants que la monnaie nationale. Par conséquent, la population et les investisseurs peuvent perdre confiance envers la monnaie locale, aggravant encore davantage la dépréciation.

Hausse des prix

L'hyperinflation entraîne une hausse des prix généralisée et rapide, affectant la plupart des produits et services dans une économie. Cette situation peut avoir plusieurs effets négatifs:

  • Déséquilibre de la demande et de l'offre: Les consommateurs sont moins en mesure d'acheter les produits et services essentiels à leur bien-être, créant un déséquilibre entre la demande et l'offre.
  • Erosion des économies: Les économies des ménages sont rapidement érodées en raison de la hausse des prix et de la perte de pouvoir d'achat, rendant les individus et les familles plus vulnérables financièrement.
  • Impact sur le PIB: L'hyperinflation peut également avoir un impact négatif sur le produit intérieur brut (PIB) d'un pays, car la hausse des prix entraîne une diminution de la demande de biens et services, réduisant ainsi la production et la croissance économique.

Volatilité sur les actifs

Pendant les périodes d'hyperinflation, les investisseurs cherchent généralement à protéger la valeur de leurs actifs en se tournant vers des investissements tangibles, tels que l'immobilier et les matières premières. Ceci peut causer une bulle spéculative dans ces secteurs et augmenter la volatilité des prix. Les investisseurs peuvent également opter pour des devises étrangères plus stables, ce qui peut provoquer la dépréciation de la monnaie nationale.

Crise économique

Une période d'hyperinflation peut entraîner une crise économique, car la confiance dans la monnaie fiduciaire s'effondre et les agents économiques cherchent des alternatives pour préserver la valeur de leurs actifs. Par exemple, pendant la période d'hyperinflation en Argentine en 1989, le pays a connu une violente répartition des revenus et des actifs. Les crises économiques peuvent également être exacerbées par des facteurs externes, tels que les guerres, qui perturbent davantage l'économie.

Récession économique

L'hyperinflation peut avoir un impact important sur la croissance économique d'un pays. Lorsque la monnaie perd rapidement de la valeur en raison d'une création de monnaie excessive, il devient difficile pour les entreprises et les consommateurs de planifier leurs dépenses et investissements. Les prix des biens et services augmentent rapidement, ce qui peut entraver la croissance du PIB.

L'hyperinflation dans l'histoire

L'histoire a connu plusieurs cas d'hyperinflation, notamment en Allemagne après la Première Guerre mondiale, au Zimbabwe au début du 21e siècle, et plus récemment au Venezuela. Les épisodes d'hyperinflation ont des conséquences désastreuses pour l'économie et la population, y compris la dépréciation de la monnaie, la perte de confiance envers les institutions financières et la détérioration des conditions de vie. Voici plus de détails par rapport à ces différentes périodes.

Allemagne (1921-1924) : Hyperinflation de la république de Weimar

Après la Première Guerre mondiale, l'Allemagne a été confrontée à une dette massive et a commencé à imprimer des billets de banque à une vitesse sans précédent pour rembourser ses créanciers. Cela a entraîné une chute considérable de la valeur du Mark allemand, touchant rapidement l’économie et la vie quotidienne des gens. La République de Weimar a ainsi connu des niveaux d'hyperinflation très élevés entre 1921 et 1924.

Zimbabwe (2000-2009) : la réforme agraire de Robert Mugabe

Sous le gouvernement de Robert Mugabe, le Zimbabwe a traversé une période d'hyperinflation majeure qui a culminé en 2008. Suite à une réforme agraire visant à redistribuer les terres aux populations locales, le pays a subi une économie affaiblie et des taux d'inflation extrêmement élevés. L'hyperinflation a entraîné des pénuries de nourriture et de carburant, causant des souffrances considérables à la population.

Hongrie (1945-1946) : Le pengő, la monnaie qui a connu la plus forte hyperinflation

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Hongrie a fait face à une hyperinflation sans précédent avec sa monnaie, le pengő. En 1946, l'inflation a atteint des niveaux records, dépassant même l'Allemagne de la République de Weimar. La banque centrale hongroise a finalement introduit une nouvelle monnaie, le forint, pour stabiliser l'économie et mettre fin à la spirale inflationniste.

Yougoslavie (1990-1994) : 12% d'inflation / jour sur le Dinar Yougoslave

Sous le régime de Slobodan Milosevic, la Yougoslavie a connu une spirale d'hyperinflation qui a culminé en 1994 avec un taux d'inflation quotidien de 12%. Cette situation a été aggravée par l'embargo imposé au pays et la guerre civile qui a détruit l'infrastructure économique et les actifs productifs. Le gouvernement yougoslave a finalement introduit une nouvelle monnaie, le dinar convertible, pour tenter de contrôler l'inflation et de stabiliser l'économie.

L'hyperinflation a affecté de nombreux pays tout au long de l'histoire, avec des conséquences dévastatrices sur l'économie et la vie quotidienne des populations. Les exemples abordés ci-dessus montrent l'importance de la stabilité monétaire et des politiques fiscales responsables pour assurer la prospérité et le bien-être des citoyens.

Conséquences sociales de l'hyperinflation

Baisse des salaires

L'hyperinflation a un impact significatif sur les salaires des travailleurs. En effet, avec la hausse constante des prix, il devient difficile pour les salariés de maintenir leur niveau de vie. Le pouvoir d'achat diminue considérablement, affectant ainsi les dépenses quotidiennes des ménages. En France, par exemple, les fonctionnaires et autres travailleurs peuvent être touchés lors d'une période d'hyperinflation, les forçant à réduire leurs dépenses et à chercher des sources de revenus supplémentaires.

Rendements d’épargne en baisse

L'hyperinflation a également des conséquences néfastes sur l'épargne des agents économiques, notamment celle des épargnants français. En effet, la valeur de l'argent déposé sur les comptes d'épargne diminue rapidement en raison de la hausse généralisée des prix, ce qui rend ces placements peu attrayants. De plus, il devient difficile pour les épargnants de planifier leurs dépenses futures, car l'érosion de la valeur de leur épargne les pousse à chercher des alternatives, comme le troc, pour se protéger de l'inflation.

Augmentation du chômage

L'hyperinflation peut également entraîner une hausse du chômage dans le monde. En effet, un climat économique instable décourage les entreprises à investir ou à embaucher de nouveaux employés, ce qui peut entraîner une augmentation du taux de chômage. De plus, l'instabilité des prix et des salaires peut pousser les entreprises à réduire leurs effectifs pour limiter leurs coûts, ce qui a pour conséquence d'accroître encore davantage le chômage.

Ralentissement de la production

L'hyperinflation a un effet négatif sur la production, car les entreprises et les travailleurs peinent à accommoder la volatilité des prix et des coûts. Les entreprises peuvent être réticentes à investir dans de nouvelles capacités de production en raison de l'incertitude économique et de l'inflation croissante des coûts d'investissement. De plus, les consommateurs peuvent réduire leurs dépenses, ce qui conduit à une baisse de la demande et limite la production.

Rôle des Institutions Financières

Banque Centrale

La Banque centrale joue un rôle clé dans la régulation de l'hyperinflation. En contrôlant l'offre de monnaie, elle peut prévenir ou atténuer les épisodes d'hyperinflation. En général, une banque centrale augmente la masse monétaire en réduisant les taux d'intérêt et en achetant des actifs financiers. À l'inverse, pour lutter contre la déflation, elle peut réduire l'offre de monnaie en augmentant les taux d'intérêt et en vendant des actifs.

Gouvernement

Le gouvernement est un autre acteur majeur dans la gestion de l'hyperinflation. Il collecte des recettes fiscales et dépense ces fonds pour financer des projets et des programmes. Si le gouvernement dépense plus qu'il ne collecte de recettes fiscales, cela peut créer un déficit budgétaire, contribuant à l'hyperinflation. De plus, si le gouvernement finance ses dépenses en empruntant de la banque centrale, cela peut également augmenter l'offre de monnaie, exacerbant l'hyperinflation. Dans ce contexte, il est essentiel que le gouvernement adopte une politique budgétaire responsable et équilibrée pour atténuer les risques d'hyperinflation.

Devises et monnaie étrangère

Les devises et la monnaie étrangère ont également un impact sur l'hyperinflation. La dépréciation d'une devise nationale par rapport aux devises étrangères peut entraîner une augmentation des prix des biens et services importés, ce qui peut contribuer à l'hyperinflation. Les banques centrales peuvent intervenir sur le marché des changes pour stabiliser la valeur de leur monnaie, en achetant ou en vendant des réserves de devises étrangères. Cependant, cette stratégie peut être coûteuse et avoir des effets secondaires sur l'économie.

Quelles sont les causes principales de l'hyperinflation? L'hyperinflation est principalement causée par un déséquilibre entre l'offre et la demande de monnaie. Ce déséquilibre peut résulter d'une augmentation excessive de l'offre monétaire, souvent due à des politiques monétaires et budgétaires irresponsables, comme le financement excessif des dépenses publiques par l'émission de monnaie. Les causes de l'hyperinflation peuvent également inclure une perte de confiance dans la monnaie nationale, pouvant entraîner une forte dévaluation et des fluctuations importantes des taux de change1.

Quels pays ont déjà été touchés par l'hyperinflation? L'hyperinflation a touché plusieurs pays dans le passé, comme l'Allemagne au début des années 1920, la Hongrie en 1946, le Zimbabwe en 2008 et plus récemment, le Venezuela. Chacun de ces pays a connu des taux d'inflation extrêmement élevés, dépassant parfois plusieurs millions de pour cent par an2.

Quels sont les effets de l'hyperinflation sur l'économie? L'hyperinflation a des conséquences néfastes sur l'économie d'un pays. Elle engendre la perte du pouvoir d'achat des consommateurs, l'érosion des salaires réels et la détérioration des conditions de vie. L'hyperinflation peut également provoquer des faillites d'entreprises3, une hausse du chômage et des perturbations dans les chaînes d'approvisionnement. De plus, l'instabilité économique causée par l'hyperinflation peut entraîner des troubles sociaux et politiques.

Comment l'hyperinflation peut-elle être contrôlée? L'hyperinflation peut être contrôlée en adoptant des politiques monétaires et budgétaires appropriées, en limitant l'offre monétaire et en réduisant les déficits publics. Une stratégie courante consiste à mettre en place des plans de stabilisation[, qui peuvent comprendre des coupes dans les dépenses publiques, des hausses d'impôts et des mesures visant à restaurer la confiance dans la monnaie nationale4. Dans certains cas, l'adoption d'une monnaie étrangère ou la mise en place d'un régime de change fixe peut également aider à contrôler l'hyperinflation.

Quel est le rôle des banques centrales face à l'hyperinflation? Les banques centrales jouent un rôle essentiel dans la lutte contre l'hyperinflation, car elles sont responsables de la mise en œuvre des politiques monétaires nécessaires pour stabiliser l'économie. Elles peuvent utiliser divers outils, tels que les taux d'intérêt, les opérations d'open market et les réserves obligatoires, pour contrôler l'offre monétaire et influencer l'inflation. Les banques centrales doivent également préserver leur indépendance vis-à-vis des influences politiques, afin d'assurer la crédibilité de leurs politiques monétaires5.

Quelle est la différence entre inflation et hyperinflation? L'inflation correspond à une hausse généralisée et persistante des prix des biens et services dans une économie. Elle est généralement mesurée par le taux de croissance de l'indice des prix à la consommation (IPC). L'hyperinflation, quant à elle, se réfère à un cas extrême d'inflation, où les prix augmentent rapidement et de manière incontrôlable. Bien qu'il n'existe pas de définition précise de l'hyperinflation, elle est généralement considérée comme ayant lieu lorsque les taux d'inflation dépassent 50 % par mois6.

Sources

  1. Tight money paradox on the loose: a fiscalist hyperinflation
  2. Stopping hyperinflations past and present
  3. Manufacturing firms and hyperinflation - survival options: the case of Zimbabwe manufacturers (2005-2008)
  4. Hyperinflation —Definitions and Causes
  5. The impact of hyperinflation on the Zimbabwean construction industry
  6. Stopping hyperinflations past and present
Édité par
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Rédigé par
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Mounir est le co-fondateur et CEO de Finary. Il est passionné de finances personnelles et partage ses connaissances tous les vendredis sur BFM Business dans l'émission Tout pour votre argent ainsi que deux fois par semaine sur la chaîne Youtube Finary