Auteur
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Éditeur
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Sommaire
dans cet article
Rejoindre Finary
X
min
27/7/2023

Ordres iceberg

Rédigé par
Mounir Laggoune
Édité par
Mounir Laggoune

Dans le monde du trading, il existe de nombreuses stratégies utilisées par les investisseurs pour maximiser leurs profits et minimiser leurs pertes. L'une de ces stratégies est l'utilisation d'ordres iceberg. Dans cet article, nous allons examiner de près ces ordres et comprendre comment ils fonctionnent.

Qu'est-ce qu'un ordre iceberg ?

Avant de plonger dans les détails, il est important de comprendre l'origine du terme "ordre iceberg". Le terme vient de l'analogie avec un iceberg dont seule une petite partie est visible à la surface de l'eau, tandis que la plus grande partie est cachée sous la surface. De la même manière, un ordre iceberg est un ordre de trading dont seule une petite partie est visible sur le marché, tandis que la taille réelle de l'ordre reste cachée.

Lorsqu'un trader souhaite passer un ordre iceberg, il spécifie une quantité visible (appelée "quantité visible") qui sera affichée sur le marché. Cependant, il spécifie également une quantité cachée (appelée "quantité cachée") qui ne sera pas visible par les autres participants du marché.

L'origine du terme "ordre iceberg"

L'expression "ordre iceberg" est apparue pour la première fois dans les années 1980, lorsque les traders institutionnels ont commencé à utiliser cette stratégie sur les marchés financiers. Cette analogie visuelle du caractère caché de l'ordre par rapport à un iceberg est devenue rapidement populaire et est restée dans le jargon du trading jusqu'à aujourd'hui.

La définition précise d'un ordre iceberg

Plus précisément, un ordre iceberg est un ordre de trading où seule une partie de la quantité totale est visible sur le marché. L'objectif principal d'un ordre iceberg est de masquer la taille réelle de l'ordre afin d'éviter d'influencer le marché et de minimiser l'impact sur les prix.

En France, l'utilisation des ordres iceberg est courante sur les marchés boursiers. Les traders français ont adopté cette stratégie pour diverses raisons, notamment pour protéger leurs positions et éviter les mouvements de prix indésirables. L'ordre iceberg offre aux traders une certaine discrétion et leur permet de négocier de manière plus efficace.

De plus, l'utilisation d'ordres iceberg est également répandue dans d'autres secteurs financiers en France, tels que les marchés des changes et les marchés des matières premières. Les investisseurs français apprécient la flexibilité et la confidentialité offertes par cette stratégie de trading.

Il convient de noter que l'utilisation d'ordres iceberg n'est pas sans risques. Bien que cette stratégie puisse aider à minimiser l'impact sur les prix, elle ne garantit pas toujours une exécution complète de l'ordre. Les traders doivent donc être conscients des limites de cette stratégie et prendre des mesures pour atténuer les risques potentiels.

En conclusion, l'ordre iceberg est une stratégie de trading populaire en France, utilisée par de nombreux traders pour masquer la taille réelle de leurs ordres et minimiser l'impact sur les marchés financiers. Cette stratégie offre aux traders une certaine discrétion et leur permet de négocier de manière plus efficace. Cependant, il est important de comprendre les risques associés à l'utilisation d'ordres iceberg et d'adopter des mesures appropriées pour les atténuer.

Comment fonctionnent les ordres iceberg ?

Les ordres iceberg jouent un rôle crucial dans le marché en permettant aux investisseurs de passer de gros ordres sans perturber l'équilibre du marché et sans révéler leur stratégie aux autres participants. Voici comment fonctionne le processus de passation d'un ordre iceberg :

Le rôle des ordres iceberg dans le marché

Les ordres iceberg permettent d'éviter une augmentation soudaine de l'offre ou de la demande, ce qui pourrait provoquer une réaction en chaîne sur les prix. En masquant la taille réelle de l'ordre, les investisseurs peuvent obtenir des exécutions de trading plus discrètes et réduire les coûts de transaction.

De plus, les ordres iceberg offrent aux investisseurs une certaine flexibilité dans la gestion de leurs positions. Par exemple, si un investisseur souhaite acheter une grande quantité d'actions, il peut diviser son ordre en plusieurs ordres iceberg de taille plus petite. Cela lui permet de limiter l'impact de son activité sur le marché et de mieux contrôler ses transactions.

Enfin, les ordres iceberg peuvent également être utilisés pour masquer des intentions spécifiques. Par exemple, un investisseur peut passer un ordre iceberg pour acheter des actions d'une entreprise concurrente, afin de ne pas éveiller les soupçons des autres participants du marché.

Le processus de passation d'un ordre iceberg

Lorsqu'un ordre iceberg est passé, la partie visible de l'ordre est affichée sur le carnet d'ordres, tout comme un ordre normal. Les autres participants du marché voient cette partie visible et peuvent choisir de l'exécuter ou non. Cependant, ils ne sont pas en mesure de connaître la taille réelle de l'ordre.

Il est important de noter que les ordres iceberg sont souvent accompagnés de certaines conditions, telles que des limites de prix ou des délais d'exécution. Ces conditions permettent aux investisseurs de contrôler davantage leurs transactions et de s'assurer qu'elles se déroulent conformément à leurs attentes.

Une fois que la partie visible de l'ordre est exécutée, une autre partie de la quantité cachée est automatiquement libérée sur le marché. Cela se produit jusqu'à ce que toute la quantité cachée soit exécutée, ou jusqu'à ce que l'ordre soit annulé par l'investisseur.

Il convient de souligner que le processus d'exécution d'un ordre iceberg peut varier en fonction des règles et des pratiques propres à chaque marché financier. Il est donc essentiel pour les investisseurs de se familiariser avec les spécificités de leur marché avant de passer des ordres iceberg.

Les avantages et inconvénients des ordres iceberg

Comme toute stratégie, les ordres iceberg ont leurs avantages et leurs inconvénients. Voyons de plus près ces aspects :

Les ordres iceberg sont une stratégie de trading qui permet de passer des gros ordres discrètement, sans perturber le marché. Cela peut être particulièrement utile pour les investisseurs qui souhaitent maintenir la confidentialité de leurs stratégies de trading. En effet, en cachant la taille réelle de l'ordre, les ordres iceberg permettent de ne pas attirer l'attention des autres traders et de ne pas influencer les prix du marché.

De plus, les ordres iceberg peuvent réduire les coûts de transaction en évitant l'impact de la taille de l'ordre sur les prix. Les investisseurs peuvent obtenir des exécutions de trading à des prix plus avantageux en utilisant cette stratégie. En effet, en passant des ordres iceberg, les investisseurs peuvent profiter des fluctuations normales du marché sans provoquer de mouvements excessifs des prix.

Cependant, il y a aussi des risques associés à l'utilisation d'ordres iceberg. Étant donné que la taille réelle de l'ordre est cachée, il peut être difficile de déterminer l'état du marché et de prendre des décisions éclairées. Les investisseurs doivent donc être vigilants et bien analyser le marché avant de passer des ordres iceberg. De plus, l'exécution partielle de l'ordre peut entraîner des coûts de transaction supplémentaires et une exécution plus lente. Il est donc important de prendre en compte ces facteurs lors de l'utilisation de cette stratégie.

Exemples d'utilisation des ordres iceberg

Les ordres iceberg sont des outils couramment utilisés dans le domaine financier. Ils permettent aux investisseurs de passer des ordres d'achat ou de vente de manière discrète, sans perturber le marché. Ces ordres sont particulièrement utiles lorsqu'il s'agit de traiter de grandes quantités d'actifs, tels que des actions ou des devises.

Voici deux exemples d'utilisation courante des ordres iceberg :

Cas d'étude : ordre iceberg dans le marché des actions

Dans le marché des actions, un investisseur peut passer un ordre iceberg pour acheter une grande quantité d'actions d'une société sans provoquer une hausse soudaine du prix. Cela permet à l'investisseur de minimiser l'impact de son ordre sur le marché et d'obtenir des exécutions plus discrètes.

Prenons l'exemple d'un investisseur qui souhaite acheter une quantité importante d'actions d'une entreprise technologique en plein essor. Plutôt que de passer un ordre traditionnel qui révélerait immédiatement son intention d'achat, l'investisseur peut opter pour un ordre iceberg. Ce type d'ordre permet de diviser la quantité totale d'actions souhaitée en plusieurs petits lots, qui seront exécutés de manière progressive sur une période donnée.

En utilisant un ordre iceberg, l'investisseur peut éviter de faire grimper le prix de l'action en raison de la demande soudaine et massive. De plus, cela lui permet de rester discret quant à ses intentions d'achat, ce qui peut être avantageux dans un marché où les informations sensibles peuvent influencer les prix de manière significative.

Cas d'étude : ordre iceberg dans le marché des devises

De même, dans le marché des devises, un investisseur peut passer un ordre iceberg pour échanger une grande quantité de devises sans influencer significativement les taux de change. Encore une fois, cela permet à l'investisseur de passer des ordres plus importants tout en minimisant l'impact sur le marché.

Imaginons qu'un gestionnaire de fonds souhaite convertir une importante somme d'euros en dollars américains. Plutôt que de passer un ordre classique qui pourrait faire fluctuer les taux de change, le gestionnaire peut opter pour un ordre iceberg. Ce type d'ordre permet de diviser la transaction en plusieurs petits lots, qui seront exécutés progressivement sur une période donnée.

L'utilisation d'un ordre iceberg dans ce cas précis permet au gestionnaire de minimiser l'impact sur les taux de change et d'éviter les fluctuations brusques qui pourraient résulter d'une demande soudaine. De plus, cela lui permet de réaliser la transaction de manière discrète, sans attirer l'attention des autres acteurs du marché.

En conclusion, les ordres iceberg sont des outils essentiels pour les investisseurs qui souhaitent traiter de grandes quantités d'actifs de manière discrète et sans perturber le marché. Que ce soit dans le marché des actions ou des devises, ces ordres offrent une solution efficace pour minimiser l'impact sur les prix et les taux de change.

Conclusion : L'impact des ordres iceberg sur le trading moderne

Il est clair que les ordres iceberg jouent un rôle important dans le trading moderne en permettant aux investisseurs de passer de gros ordres sans perturber le marché. Cependant, il est essentiel d'évaluer attentivement les avantages et les inconvénients de cette stratégie avant de l'utiliser.

L'évolution future des ordres iceberg

Comme les marchés financiers évoluent rapidement, il est également important de rester à jour sur les développements et les nouvelles réglementations concernant les ordres iceberg. Les autorités de régulation peuvent ajuster les règles concernant l'utilisation de ces ordres pour maintenir l'intégrité du marché.

Résumé des points clés sur les ordres iceberg :

  • Les ordres iceberg sont des ordres de trading où seule une partie de la quantité totale est visible sur le marché.
  • Ils permettent aux investisseurs de passer de gros ordres sans perturber le marché et en minimisant l'impact sur les prix.
  • Les ordres iceberg peuvent être utilisés dans différents marchés, tels que le marché des actions et le marché des devises.
  • Il y a des avantages et des inconvénients à utiliser des ordres iceberg, il est donc important d'évaluer attentivement les risques et les avantages avant de les utiliser.
  • Les réglementations concernant les ordres iceberg peuvent changer, il est donc important de rester à jour sur les développements dans le domaine.
Édité par
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Rédigé par
Mounir Laggoune
CEO de Finary
Mounir est le co-fondateur et CEO de Finary. Il est passionné de finances personnelles et partage ses connaissances tous les vendredis sur BFM Business dans l'émission Tout pour votre argent ainsi que deux fois par semaine sur la chaîne Youtube Finary