Frais PEA : tout ce qu'il faut savoir.

Les français n'avaient rarement autant épargné que ces dernières années. Cependant, cette épargne réside majoritairement sur des livrets ou des fonds au capital garanti. Le plan d’épargne en actions (PEA) reste une enveloppe idéale pour faire travailler son épargne via l'investissement en bourse, et depuis 2020, les frais d'ouverture, de gestion, de transaction et de transfert des sommes placées sur un PEA sont plafonnés. Dans cet article vous retrouverez toutes les explications sur les frais du PEA pour mieux comprendre cette enveloppe fiscale avant de vous lancer.

Sommaire

Quels sont les frais applicables au PEA ?

Idéal pour investir en bourse tout en bénéficiant d’une fiscalité très avantageuse, le PEA a néanmoins un coût. En effet, comme toutes les enveloppes, il présente des frais de gestion prélevés par l’établissement dans lequel il est ouvert. Réglementation, offres spéciales, montant, découvrez quels sont les frais de gestion du PEA et ce qu’ils couvrent.

Autrefois librement fixés, les frais applicables au PEA (Plan d’Epargne en Actions) sont désormais plafonnés. Ils diffèrent cependant toujours selon la nature de votre livret d’épargne. Ce qui ne change pas, c’est la nature profonde du PEA : vous investissez toujours majoritairement sur le marché européen, à quelques exceptions près.

Les différents frais de gestion des PEA

Les frais appliqués aux PEA dépendent du type de livret détenu. Ainsi, vous pouvez posséder un PEA bancaire, c’est le cas du PEA classique et du PEA-PME, ou un PEA assurance.

Pour un PEA bancaire, vous vous acquitterez de :

  • frais de transaction, c’est-à-dire d’un pourcentage prélevé à chaque ordre d’achat ou de vente passé ;
  • droits de garde, payés une fois par an selon la valeur globale de votre portefeuille ;
  • frais de tenue de compte, qui peuvent être appliqués en plus des droits de garde par la banque pour couvrir l’administration de vos comptes ;
  • frais de transfert de PEA, payés dans le cas d’un changement d’établissement.

Le PEA assurance est un contrat de capitalisation qui se calque sur les frais des contrats d’assurance-vie. Vous vous acquitterez donc de :

  • frais de gestion annuels sur le contrat souscrit ;
  • droits d’entrée selon les produits souscrits ;
  • frais d’arbitrage, prélevés par votre assureur lorsque vous lui demandez de vendre des titres pour en acheter d’autres. Ils peuvent être calculés proportionnellement à chaque action ou faire l’objet d’un forfait annuel.

La réglementation des frais de PEA

Afin de rester compétitif et attractif, le décret du 7 février 2020, application de la loi PACTE, est venue plafonner les frais du PEA. Ainsi, quel que soit l’établissement ou le courtier choisi, ils ne doivent théoriquement plus être supérieurs aux montants suivants :

  • frais d’ouverture : 10 € maximum, incluant les frais de dossier ;
  • frais de garde, de détention ou de tenue de compte : ils peuvent être à la fois proportionnels et forfaitaires, mais dans tous les cas limités à 0,4 % auxquels peuvent s’ajouter 5 € par ligne de titres cotés, ou 25 € par ligne de titres non cotés ;
  • frais de transaction : 0,5 % pour les ordres passés en ligne, 1,2 % pour les autres ;
  • frais de transfert : 15 € par ligne de titre, 50 € pour les titres non cotés, avec un maximum de 150 €.
Notice Finary

L’avis de Finary

Il est nécessaire d’être attentif aux frais appliqués par votre intermédiaire et de les comparer aux plafonds désormais prévus par la loi. En effet, même si la plupart des établissements jouent le jeu, certains tardent à appliquer la nouvelle réglementation et conservent des taux supérieurs à ceux prévus.

Découvrez nos études sur le PEA dans Moneytime

Moneytime c'est la newsletter qui parle d’investissements sans tabous. Recevez des cas concrets une fois par mois, directement dans votre inbox.

Je m’inscris gratuitement

Les frais du PEA sont-ils les seuls frais de votre portefeuille ?

Il convient de distinguer les deux types de frais qui s’appliquent à votre portefeuille :

  • les frais d’enveloppe, c'est-à-dire ceux liés au support qui abrite vos actifs, ici le PEA
  • les frais liés aux sous-jacents, c’est-à-dire ceux liés aux produits souscrits : actions, obligations, ETF, etc.

De fait, non, les frais de PEA ne sont pas les seuls frais de votre portefeuille.

Chaque OPC, chaque ETF (plus particulièrement les ETF PEA) présente ses propres frais, généralement exprimés en pourcentage. Selon les actifs, les montants varient entre 0,2 % et 1 %. Calculés sur la valeur du sous-jacent concerné, ils s’ajoutent aux frais de gestion de votre PEA.

Il faut noter également que les SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) comptent en plus de leurs frais de gestion propres, des frais d’ouverture. Ces derniers sont le plus souvent compris entre 0 % et 5 %, avec une moyenne tournant autour de 3,5 %. Point positif cependant : ils sont généralement négociables !

Enfin, d’autres frais peuvent être présents : ceux inhérents aux différents modes de gestion de votre portefeuille.

Ainsi, la gestion pilotée ou sous mandat vous permet de laisser la main à votre courtier pour choisir les titres et passer les ordres. Vous lui donnez procuration pour passer effectuer les arbitrages nécessaires au sein de votre portefeuille, en fonction de la stratégie de gestion de patrimoine que vous avez mis en place ou de votre profil d’investisseur. De fait, contrairement à la gestion conseillée, le courtier n’a pas besoin de votre accord pour acheter ou vendre des titres.

Cette gestion pilotée peut être collective ou individualisée, la première sera évidemment moins coûteuse, le gestionnaire définissant les allocations d’actifs par profils d’investisseur et non au cas par cas, tandis que la seconde, plus présente en banque privée et plus chère, est une gestion «sur mesure».. En contrepartie de cette délégation de gestion, vous devez vous acquitter des frais de courtage, appelés aussi commission de gestion. Ils sont exprimés en pourcentage ou au forfait selon les établissements.

Notice Finary

L’avis de Finary

Il est nécessaire d’être attentif non seulement au choix de votre enveloppe, mais également à celui de vos actifs. Tous deux impactent directement le rendement de votre portefeuille.

Étudiez consciencieusement les grilles tarifaires de votre établissement, il arrive que des frais assez incongrus se cachent parmi eux tels que des frais d’admission à l’assemblée générale pour les actions que vous détenez, la facturation de l’imprimé fiscal (IFU) ou encore des frais de clôture de compte ou de succession.

Analysez les frais de votre PEA sur Finary

Créer un compte gratuitement

Quel est le PEA le moins cher ?

Bien que les frais du PEA soient plafonnés, tous les établissements ne proposent pas les mêmes services ou tarifs. Découvrez la comparaison des offres de 4 banques en ligne par rapport aux frais moyens d’un PEA lambda.

FortuneoBourse DirectBforBankBoursoramaPEA Lambda
FormuleOptimumxxDécouvertex
Dépôt minimum
à l'ouverture
100 €1 €1000 €10 €100 €
Frais d'inactivitéGratuitGratuitGratuitGratuit13 € / an
Droits de gardeGratuitGratuitGratuitGratuit4,50 € + 0,30% /
ligne / an (minimum
25 € par compte)
Frais pour un
ordre < 500 €
1,95 € (0,50%
maximum)
0,99 € (0,50%
maximum)
2,50 € (0,50%
maximum)
1,99 € (0,50%
maximum)
0,50%
Ordre entre
500 € et 1 000 €
3,90 €1,90 €2,50 €0,50 %0,50 %
Ordre entre
1 .000 € et 2 000 €
3,90 €2,90 €5 €0,50 %0,50 %
Ordre
> 2 000 €
0,20 %3,80 €5 €0,50 %0,50 %
Ordre
> 3 000 €
0,20 %3,80 €0,13 %
(minimum 10 €)
0,50 %0,50 %
Ordre
> 4 000 €
0,20 %0,09 %0,13 %
(minimum 10 €)
0,50 %0,50 %
Ordre
> 5 000 €
0,20 %0,09 %0,13 %
(minimum 10 €)
0,50 %0,50 %
Ordre
> 7 500 €
0,20 %0,09 %0,13 %
(minimum 10 €)
0,50 %0,45 %
Ordre à
10 000 €
20 €9 €13 €50 €45 €
Ordre
> 10 000 €
0,20 %0,09 %0,13 %0,50 %0,45%
On aimeLa banque,
le service client
et les 700 fonds 0 %
Les frais bas
et les 500 fonds 0 %
Les frais bas
pour les ordres
supérieurs à 5 000 €
et les 2 000 fonds 0 %
La banqueLe café servi
en agence
Classement✓✓✓✓✓✓✓

source : avenue des investisseurs

Notice Finary

L’avis de Finary

Les banques en ligne affichaient déjà des tarifs généralement plus compétitifs que ceux des établissements traditionnels. Elles ont eu moins de mal à s’aligner sur les nouveaux plafonds légaux, toutefois, certaines en ont profité pour...augmenter leurs prix ! N'hésitez pas à comparer les offres, et à faire jouer la concurrence.

Comment optimiser les frais de votre PEA ?

Les frais de gestion sont les seuls sur lesquels vous pouvez avoir un vrai pouvoir d’influence En effet, ils sont fixés par chaque établissement, et il est possible de les négocier dans une certaine limite. Il est ainsi possible d’obtenir la gratuité des droits de garde pendant quelques années, ou de bénéficier d’un forfait annuel pour les transactions.

Mais pourquoi négocier les frais de votre PEA ? Tout simplement parce qu’ils ont un impact direct sur le rendement global de votre portefeuille puisqu’ils sont directement calculés sur le montant donné en gestion.

La solution Finary Plus a été pensée pour accompagner les investisseurs les plus exigeants. Vous y retrouvez plus de 25 outils d’analyse et indicateurs jusque-là accessibles seulement aux professionnels. Vous avez ainsi la possibilité d’optimiser les frais de votre PEA en traquant les frais cachés, d’obtenir le calcul détaillé des performances de vos actifs, l’analyse de votre profil ou encore la mise en place de wallets Bitcoin.

L’objectif à atteindre pour votre PEA ? Un TER ( Total Expense Ratio ou frais sur encours ) inférieur ou égal à 0,5 % pour vos fonds. Il s’agit d’un ratio qui englobe l’ensemble des frais appliqués sur un fond afin de les comparer de manière pertinente. Loger des ETF dans votre PEA est une des solutions pour optimiser vos frais : grâce à leur gestion passive, ils vous permettent de diminuer rapidement ce TER.

Autres questions sur les frais du PEA